Gel et maçonnerie

Waterloo, 8 février 2021, – 10°c la nuit, – 6°c la journée!

La semaine précédente, les ouvriers maçonnaient!

Or la teneur en eau d’un mortier avoisine le tiers…
Eau + températures négatives = gel!

Quelles sont les conséquences d’un mortier qui a été gelé?
Il n’a plus de cohérence, il est friable.

Voici les précautions à prendre:

Il est fortement déconseillé de maçonner par temps froid à des températures inférieures à 5 °C.

Si, malgré cela, on doit tout de même maçonner, voici la marche à suivre:

– Bien protéger les éléments de maçonnerie contre la pénétration d’humidité avant leur utilisation.
– Maçonner les éléments peu poreux.
– Le mortier ne doit pas être trop liquide.
– L’eau du mortier doit être plus chaude que la température ambiante.
– Couvrir et isoler au plus vite les éléments de maçonnerie fraichement maçonnés.

Les parties de la maçonnerie qui ont été endommagées par le gel doivent être démolies.

D’autres infos sur les précautions à prendre lorsqu’on maçonne: https://www.brique.be/