La bombe à carbure

Bombe à carbure, quel nom barbare pour désigner un test qui est, en réalité, très simple à comprendre et à mettre en œuvre !
Cet outil est très souvent employé lors de diagnostics humidité.

On va aussi utiliser la bombe à carbure pour déterminer le taux d’humidité d’une chape, d’une dalle béton ou d’un mur suite à un traitement contre l’humidité ascensionnelle, par exemple.

En forant très lentement (pour éviter que la mèche chauffe et fausse les résultats) dans le mur ou la chape ou la dalle, on prélève un échantillon du matériau (brique, béton, mortier, ciment).

Après une pesée précise, au gramme près, la poudre obtenue est mélangée avec du carbure de calcium dans la « bombe à carbure », qui ressemble en fait à une bouteille métallique fermée, une sorte de thermos.


Le carbure de calcium* réagit immédiatement au contact de l’eau, donc avec un matériau humide.

De cette réaction s’échappe de l’acétylène proportionnellement à la quantité d’humidité contenue dans le matériau prélevé dans le mur ou le sol.

CaC2 + 2H2O → Ca(OH)2 + C2H2↑

Réaction du manomètre lors d’un prélèvement sur un mur ou un sol humide

Notre bombe à carbure est dotée d’un manomètre pour mesurer la pression du gaz dégagé.
Plus il y a de pression, plus il y a de gaz et donc… plus il y a d’humidité !

Pourquoi la bombe à carbure est considérée comme le test le plus fiable?

Cette approche chimique est un gage d’exactitude de la mesure.

Contrairement à d’autres appareils de mesure, ce test ne peut pas être faussé par la présence de salpêtre, le type de matériaux ou d’enduit de surface, etc.

Lors d’une analyse sur site, ce test représente donc la seule méthode officiellement reconnue pour jauger le taux d’humidité contenu dans les matériaux.

Il fait notamment référence lors des expertises judiciaires et est le seul test qui soit validé par le Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) lorsqu’on veut – par exemple – quantifier la réussite d’un traitement contre l’humidité ascensionnelle ou humidité par remontées capillaires*.

Ce test à la bombe à carbure peut être réalisé par Batiexpert.

*ATTENTION: Le carbure de calcium est fortement inflammable et même explosif dans certaines circonstances et donc, doit être utilisé avec toutes les précautions utiles et par uniquement par un professionnel.

*Voir NIT 252, CSTC, L’humidité dans les constructions, page 27