Protimeter, Gan, testeurs humidité de contact / surface

Ces appareils résistifs ou capacitifs utilisent soit des pointes enfoncées à faible profondeur (quelques millimètres) dans le matériau ou se placent en contact du mur.

Humidimètre type Protimeter

Ils analysent la variation de résistivité ou de capacité électrique des matériaux en fonction notamment de leur teneur en humidité.

Ces instruments ne sont pas coûteux, ils sont faciles à utiliser, et le résultat se lit rapidement. C’est pourquoi le Protimeter est devenu l’appareil le plus populaire pour les diagnostics liés aux problèmes d’humidité.

Mais, d’une part, l’interprétation et l’analyse du résultat se feront toujours et exclusivement sur base d’une comparaison des valeurs entre les parties réputées « sèches » et les parties potentiellement humides situées dans la même zone.

D’autre part, ce test est fort sensible à de nombreux autres paramètres comme par exemple la teneur en sel (salpêtre), la densité des matériaux, et la présence de substances métalliques (canalisations, cornières, films d’aluminium ou de plomb).

Humidimètre type Gan, marque Trotec



Il s’agit donc d’interpréter ces résultats avec beaucoup de tact.
Bien souvent, un test à la bombe à carbure sera nécessaire pour préciser l’analyse.

En cas de pont thermique ou de condensation, cette analyse sera réalisée en complément d’une étude thermique du batiment.

Ce test peut être réalisé par Batiexpert dans le cadre de présence d’humidité.