Nouvelle réglementation pour les échafaudages mobiles (DIN EN 1004)

Cette norme, relative aux échafaudages roulants et/ou mobiles en éléments préfabriqués, est d’application depuis fin 2021 en Belgique (et en Europe).
Elle remplace la norme DIN EN 1004 de 2005.

Cette nouvelle norme implique de nouvelles exigences, même pour les échafaudages de moins de 2m50 de hauteur!

Qu’entend-on par échafaudages roulants et/ou mobiles en éléments préfabriqués?

Il s’agit d’un échafaudage constitué d’éléments préfabriqués incluant un ou plusieurs planchers sécurisés.
A leur base, on retrouve quatre pieds avec des roues ou roulettes munies d’un système de freinage.
Leur hauteur peut aller jusqu’à 12 m plancher à l’intérieur et 8 m plancher à l’extérieur.
Pour les stabilisateurs, soit ils doivent être intégrés à la structure de base, soit, ils doivent être fixés après.

Quels sont les changements les plus importants?

Les distances entre les plateformes!
La distance maximale entre le sol et la première plateforme passe de 4,60 m à 3,40 m.
La distance entre deux plateformes est maintenant de 2,25 m au lieu de 4,20 m.

Pour quel type d’échafaudage mobiles / roulants?

Cette norme s’applique désormais à tous les échafaudages mobiles/roulants y compris ceux de moins de 2,50 mètres de hauteur.
Par conséquent, l’utilisation de stabilisateurs et de garde-corps dans les échafaudages pliants de petites taille a également été incluse cette norme.

La norme ne concerne pas aux échafaudages régis par les normes EN 12810-1 (échafaudages de façade) et EN 12811-1 (échafaudages de chantiers).

Quels sont les autres modifications?

Les sous lisses devront désormais être placées sur tous les planchers (et même sur les planchers intermédiaires).

Les plancher doivent être équipés de système obligatoire de fermeture automatique des trappes.

les plates-formes de travail mobiles ne peuvent être employées comme points d’ancrages pour les EPI (équipements de protection individuel) anti-chutes sauf s’ils ont été spécialement conçus par le fabricant et qu’ils respectent toutes les normes applicables en la matière.

L’objectif de cette nouvelle norme et d’une part, de favoriser l’ergonomie et, d’autre part, minimiser les risques de chute.