Un certificat PEB peut aussi valoriser un bien!

Dans le métier de certificateur PEB, la concurrence est acharnée.
Il suffit de taper « certificat PEB » dans un moteur de recherche pour s’en rendre compte!
Les sociétés sont nombreuses, certaines sont de vrais « usines » à certificat.

Il est vrai que nous, certificateurs PEB, nous avons été formés à des règles strictes, qui ont comme objectif, une uniformité des certificats sur un même batiment. Que ça soit X ou Y qui réalise le certificat PEB, le résultat final doit être le même.

Et donc, pourquoi payer plus pour le même « papier » au final?

L’objectif de BatiExpert n’est pas de réaliser des certificats PEB à la chaine.
Par notre expérience et expertise, lors de ces missions, nous rechercherons à valoriser le certificat.

L’ambition de notre visite sera de donner à l’appartement, à la maison un meilleur coefficient, dans les règles strictes du protocole, bien entendu.

Voici un exemple concret de ce travail.

Le mois passé, nous avions une mission à Rixensart, une demande de certificat PEB pour une vente.
Il s’agissait d’une villa ossature bois construite fin des années 2000.

C’était le 2ème propriétaire. il désirait vendre sa maison et avait besoin d’un certificat PEB « vente ».

Lors de l’étude de l’isolation des murs, nous ne trouvions rien sur la composition de ceux-ci ni dans le DIU, ni sur les plans d’architecte, ni dans les factures de l’entreprise de construction.

Dès lors, l’introduction des valeurs par défaut des parois (murs) dans le logiciel de calcul PEB donnait un résultat C.

Par l’absence totale de condensation, par le confort thermique de l’habitation, nous nous doutions bien qu’il y avait une isolation conséquente dans les murs.

Nous avons donc pris, avec le propriétaire, la décision de d’ouvrir une partie de la parois dans la buanderie afin de visualiser le type d’isolant présent.

Une découpe simple et propre dans les plaques de plâtre a permis de découvrir une isolation de 10cm d’épaisseur.

Quel a été le bénéfice de cette investigation?

Par défaut, le certificat PEB était « C ».
Grace à cette recherche, le bon outillage et un peu d’huile de bras, nous sommes maintenant sur un certificat « B ».

Le fait de descendre d’un cran est une vrai plus-value pour l’habitation et donc son prix de vente.

Ce genre de travail de recherche, d’investigation ne peut être fait sur une visite d’une heure, lors de réalisation de certificats à la chaine .

Mais l’investissement sera rattrapé au centuple pour le vendeur!