Membrane de fondation Platon pour soubassement et fondations

Ce client avait des rentrées d’eau, des écoulements d’eau dans sa cave lors de pluies importantes.

Sans ouvrir et dégager le mur incriminé, il sera impossible de déterminer d’où peuvent venir ces infiltrations d’eau.

En septembre, à l’approche de l’automne, on commence les travaux.

Après un terrassement à la main (ouf!!!), on découvre les causes de ces infiltrations : il n’y a pas d’étanchéité sur les murs de fondations, juste une membrane de type Platon… De plus, les câbles électriques et tuyaux d’eau créent des points par où l’eau s’infiltre.

La membrane Platon est omniprésente dans les nouvelles constructions.

De couleur noire ou brune, cette membrane connue sous le nom de Platon est parfois appelé « membrane d’étanchéité ». C’est une erreur !

Posée sur la brique ou le bloc nu, la membrane Platon ne va pas empêcher l’eau d’atteindre le mur.
En effet, l’eau va s’infiltrer par le dessous, par le dessus, ou encore par les côtés de la membrane.

Lorsque l’eau atteint la maçonnerie dénuée de protection, elle va traverser le mur et pénétrer à l’intérieur, causant les dégâts qu’on connaît (infiltrations, salpêtre, taches humides, présence d’eau, etc. ).

Le Platon va servir à protéger l’étanchéité posée sur le mur lors de la remise de terres. Il ne sert pas d’étanchéité!
L’installation de cette membrane Platon ne peut pas se substituer à la pose d’un enduit étanche.

Dans ce cas-ci, le client a opté pour une étanchéité classique sur son mur enterré. Cette protection consiste en la pose d’un cimentage avec hydrofuge et 2 couches croisées de coaltar (goudron liquide).

Une fois que le cimentage et le coatlar sont secs, la membrane Platon sera posée avec un solin sur le haut.

On aura alors la garantie d’une cave 100% sèche.